Pétrel I Roumagnac (duo)

.

PETREL I ROUMAGNAC (DUO)

Galerie Valeria Cetraro

Dans les travaux du duo, la photographie dialogue avec la mise en scène. Depuis 2012, Aurélie Pétrel (arts visuels/photographie) et Vincent Roumagnac (théâtre) conçoivent collaborativement des installations à protocole de réactivations et des pièces photo-scéniques qui intra-agissent avec leur environnement d’exposition, tout en questionnant les conventions de visibilité publique, tant spatiales que temporelles, des oeuvres. Chacune des pièces présentées par le duo ne cesse de se déplacer dans son endroit de monstration, évoluant entre temps de latence et redistribution dans l’espace, selon des réarrangements successifs des objets photographiques et autres matériaux qui les constituent. En résultent des installations hybrides, à temporalités troubles, mélange d’images fixes et de sculpture performative en perpétuel mouvement. Depuis 2013 le duo navigue, via plusieurs expositions et événements, entre le milieu des arts visuels (Biennale für aktuelle Fotografie 2017, 40e anniversaire du Centre Pompidou/Performance Day, Ferme du buisson-CPIF 2017, Kiasma Museum Helsinki 2016), et celui des arts vivants (Comédie de Caen 2015, Théâtre de l’Usine Genève 2015, Zodiak Helsinki 2013). Ils sont lauréats des Résidences Croisées France-Québec/Fonderie Darling (Montréal) en 2014 et de la Villa Kujoyama (Kyoto) en 2020. Le duo est représenté par la Galerie Valeria Cetraro (Paris), avec laquelle il collabore à la présentation de deux solo (duo) shows en 2016 et 2018.

In the work of the duo, photography dialogues with theatre. Since 2012, Aurélie Pétrel (visual art/photography) and Vincent Roumagnac (stage/theatre) collaboratively design installations with a protocol of reactivations and photoscenic pieces that interact with their display environment, while questioning public visibility conventions, both spatial and temporal, of the works. Each piece presented by the duo continues to move in its specific space of exhibition (whether a museum or a theatre), evolving between latency and redistribution in space, according to successive rearrangements of the photographic objects and other materials that constitute them. The result is time-troubled hybrid installations, a mix of still images, object-theatre and performing sculpture in perpetual motion. Since 2013, the duo has been involved in several exhibitions and events that took place between the visual arts context (Biennale für aktuelle Fotografie 2017, 40th anniversary of the Centre Pompidou/ Performance Day, Ferme du Buisson-CPIF 2017, Kiasma Museum Helsinki 2016), and the performing arts field (Comédie de Caen 2015, Théâtre de l’Usine Geneva 2015, Zodiak Helsinki 2013). In 2014, they won the Residencies France-Québec / Darling Foundry (Montreal) Prize and in 2020, the Villa Kujoyama (Kyoto) Prize. The duo is represented by the Gallery Valeria Cetraro (Paris), with whom they collaborate in the presentation of two solo (duo) shows in 2016 and 2018.

 

d’astérion, pièce photoscénique n°2, Acte II, 2018 – Galerie Valeria Cetraro

.

 

 

 

.